Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2008

Eric Penard au garage de L'Ocean

coup de piston ? 

165e5a9bc99cec937de920bcfeb2983d.jpg
exposition Eric Pénard au garage de l'Océan

e83f806f6bc18cb683a69062711fc977.jpgOn a beaucoup écrit sur Eric Pénard. Normal ! Lui aussi, écrit beaucoup sur ses toiles… La naïveté de cette affirmation contient toute l’ambiguïté de son œuvre. Tout se qui sépare et réunit l’exercice consciencieux des mouvances de l’art contemporain et le gribouillage sur un coin de table en attendant l’heure de la récré.

2493f5add45d1f058135800360eeeaef.jpgEntre l’artiste éclairé et le maniaque compulsif il n’y a qu’une loupe, l’attention que l’on y porte. De là, parfois, naît la beauté, et c’est le cas chez Pénard : « je revendique le droit de faire de belles images, mais je ne veux pas me prendre au sérieux ». Pénard est un doux révolutionnaire. La dérive est son maître mot. La place au hasard. Pourtant, des règles, il en a, nombreuses et incontournables. Mais c’est lui qui les fixe. L’art contemporain autorise tout ? Son travail est jalonné de contraintes rigoureuses, graphiques ou thématiques. On doit se plier aux exigences débordantes de la création ? Pénard la plie à la taille de ses tiroirs. Sur fiches bristol, alliées séculaires du prof de LEP.

7b67348faaa35b5d74f5eb8e7b0c3abf.jpg
On disserte, on documente savamment son travail ? Plus on écrit sur lui, moins ce qu’il écrit sur ses toiles n’a de sens. «A la fin, il ne reste que des questions. Pas de réponses». Fuirait-il le génie de peur qu’il se sauve ? Ou pire : qu’il s’installe !
4a9f0b91d0fdd0bd3ceb874ecf6532eb.jpg
a223514b262d6304e2f68feb09093659.jpg
ee6abf9542d0835cdc63204bf5192c66.jpg
11c146981aa80b81ff5a988a7fd0565e.jpg
Eric Pénard au Garage de L'Océan jusqu'au 9 mars
4d4d97f9428b53a063b2b28ba64f0ea3.jpg

Commentaires

SOUS LA CHARPENTE METALLIQUE, RIVEES AUX PARPAINGS DU HANGAR, LES OEUVRES DE PENARD COLORENT LA GRISAILLE DE L'ATELIER. POURQUOI LES USINES N'ACCROCHERAIENT-ELLES PAS AUX MURS DES UNITES DE PRODUCTION DES OEUVRES D'ARTISTES? CELA RENDRAIT LA TÂCHE PLUS RECREATIVE....OUI! me direz-vous mais un ouvrier qui se distrait est moins productif ....ALORS LAISSONS S'INSTALLER LA GRISAILLE.
BELLES PHOTOS, BEAUX CONTRASTES. Dommage je viens de faire vidanger ma voiture chez un concurrent.

Signé ...Yap Erson

Écrit par : Yap Erson | 25/02/2008

Les commentaires sont fermés.