Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2008

Renaissance de l'île Vertime ? Le bonheur ne vaut que lorsqu'il est partagé

Scan10097.jpgUn article paru aujourd'hui dans le Journal des Sables, témoigne de la volonté des professionnels de La Chaume et de la Côte Sauvage (Olonne) de regrouper leurs efforts (et leurs offres) pour faire revivre l'identité séculaire de l'île Vertime.

Signalisation routière sur les 11 ponts nécéssaires pour franchir la chnoue, le canal de Champclou et les marais, intégration dans les futurs guides touristiques édités par le canton des Olonnes,... les revendications sont bien innocentes et peu coûteuses.

Pour autant, elles impliquent une vision commune des municipalités des Sables et d'Olonne qui se "partagent" la surface de l'île Vertime. Et surtout, l'adhésion de tous ses habitants à qui il revient de porter dans leur coeur, dans leurs paroles et dans leurs actes, cette formidable fraternité propre aux... insulaires ! Historique : cliquez ici

Votez et faîtes voter autour de vous !

Envoyez cette note à VOS CONTACTS (mail liste) en utilisant l'option ENVOYER CI-DESSOUS

00:55 Publié dans actu | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Ouiiii pas mal, ça monte, doucement. Mais encore peu de votants par rapport au nombre de visiteurs ! Nous sommes en moyenne 1.500 à visiter ce site (37 votants pour l'instant)

ca va faire léger pour demander LA GRATUITE DU PASSEUR (par exemple)

* nos impôts locaux sont les mêmes que dans les autres quartiers des Sables.
Avons-nous les mêmes possibilité de déplacement dans la ville que les habitants du centre ? Nos clients (et nous-mêmes) ne sommes-nous pas bloqués lors des grèves pour le prix du pétrole ? Cela coûte pas loin de 8 euros (50 balles) SUPPLEMENTAIRES pour une famille de 4 personnes qui veut venir manger une glace à La Chaume !

* Par 2 fois dans l'histoire, le passage gratuit fut octroyé aux Chaumois. Pourquoi en sommes-nous là aujourd'hui ? On le sait, tel qu'il est aujourd'hui, ce service est en difficulté financière et la ville doit déjà cobler ses pertes. Combien de temps celà va t'il durer avant que l'on mette en place un vrai service public ?

mëme si il faut mettre de la Pub dedans et autour : une belle navette toute neuve, gratuite et électrique CELA ATTIRERAIT DU MONDE (pour la voir et l'essayer) ... et pas seulement à La Chaume !

Non, 38 votants : cela ne va pas suffir.

Allez ! pour ou contre, mais exprimez-vous, c'est anonyme et gratuit !

à bientôt, mY

Non, 38 votants, ça va pas être assez !

Écrit par : Juste un | 04/08/2008

pour dire nous.

Écrit par : Juste deux | 06/08/2008

A quand un passeur enfin moderne, non polluant, non bruyant ?
A une époque ou on ne parle que de développement durable , c'est lamentable de voir
ce vieux tracteur au gazole faire les traversées !!!!
A quand une navette éléctrique avec panneaux solaires ( il fait si beau à la Chaume ) !
Et que dire du prix du passeur au départ de Port Olona !!! Encore heureux que ce soit tellement
le foutoir aux Sables qu'on a guère envie d'y aller en vélo et encore moins en voiture !
Mais on est si bien à la Chaume !!

Écrit par : didier | 06/08/2008

Ha ! Enfin 2 voix CONTRE ! Ca va faire plus sérieux ! M'enfin... face à la vérité historique, géologique et sociologique de l'île Vertime, ça fait un peu "révisionniste" non ?

RAPPEL : La Chaume est le bourg de l'île Vertime depuis environ 3000 ans avant J. C (Celtes) . Des hommes vivaient là (et sur les hauteurs d'Olonne), avant même que le littoral sablais ne soit formé (remblai sur du sable).

Dire que la Chaume est "le berceau des Sables" est un doux euphémisme. La Chaume est plus vieille que son nom ! Construite sur du schiste (comme la dure Bretagne) elle a résité à toutes les érosions. A La Chaume, la nappe phréatique est à quelques mètres de profondeur. Aux sables : sous des dizaines de mètres...de sable !

C'est du menhir de la Conche Verte (île Vertime), dont il s'était fait refuge, que Saint Vivent (reliques à l'église d'Olonne) entreprit l'évangilisation de TOUT le PAYS D'OLONNE. Et non pas "DES Olonnes" monsieur le maire !!! De grâce !!! C'est toujours dangereux de jouer avec la vérité historique.

Au fait : "le Havre DES Olonnes" est une autre aberration. Quand il y avait un "havre", il n'y avait QU'UN Pays d'Olonne. Que l'on soit des Sables d'Olonne, d'Olonne, du Château d'Olonne ou de l'île d'olonne, nous étions tous des OLONNAIS. Ca a duré 14 siècles. Cela s'appelait OLONA. Comme le port que vous avez construit.

Citoyennement.

Écrit par : Yak Elcain | 09/08/2008

Pr TAKA KRWARMAKRO sur Ile Vertime la bien nommée

ETONNANT ...NON !!!! Grâce à "Rive Gauche" les gens ont redécouvert l'île Vertime, son identité, ses limites, son histoire, sa nature et sa culture. En fédérant les artistes, les commerçants, les artisants et les associations "Rive Gauche" tente de réanimer le quartier de la Chaume et ses environs, de nous donner l'envie de s'y aventurer.
Hélas!! ce matin en passant devant les anciens établissements "Ruchaud", mon regard a été agressé par de grandes banderoles annonciatrices d'une promotion immobilière baptisée "Ile Vertime". Gageons que "Ile Vertime" ne devienne pas un concept béton mais reste une idée d'évasion dans les dunes, les chemins forestiers, les marais et les ruelles sinueuses à la rencontre de gens authentiques.
Signé un Professeur désappointé.

Écrit par : PR TAKA KRWARMAKRO | 03/09/2008

t'as bien causé Prof.

et attends... tu connais la MEILLEURE !!!

...en ligne dans le courant de la journée, bas de page centrale.

mY

Écrit par : La Direction époustouflée | 04/09/2008

Oui, l'ile vertime est bien une ile....allez sur le site donné par le figaro du 06/09/2008
http://flood.firetree.net/
quelques conseils: pour arriver sur la Chaume,
-il est préférable de déplacer l'image en appuyant sur le bouton gauche de la souris et de glisser sur
l'image afin de centrer celle ci.
- ne changer de zoom que étape par étape
- en haut à gauche, il est possible de faire varier le niveau de la montée des eaux
Ensuite, vous pouvez regarder votre habitation en cliquant sur "sattelite"; mais la photo ne vaux pas celle obtenue en cherchant votre numéro de téléphone sur "voila.fr"

Un dernier point, pour ceux qui entretiennent ce site, à la& date du 27 09 2007 il n'y aplus de photos à voir

A bientçot

Écrit par : bodini | 09/09/2008

Un chaumois et ami m'affirme que le quartier du passage aux sables faisait parti de La Chaume,
pouvez-vous me le confirmer.
A l'avance je vous en remercie
Domi

Écrit par : DOMI | 28/03/2010

Bonjour DOMI, Curieuse hypothèse ? Mais a vérifier si les méandres politiques des 3 derniers siècles n'auraient pas... par quelques caprices... ????

Ce qui est sûr :

1/ L'île Vertime à la pointe sud de laquelle se trouve La Chaume existe depuis le néolithique (menhir de la Conche Verte) Il est vraisemblable qu'elle fut habitée très tôt. Pour le moins pré-celtique... Pour le moins !

2/ Un petit village de pêcheurs existait à l'emplacement exact de La Chaume actuelle au VIème siècle AVANT J.C. (Portulans des phéniciens sur la route de l'étain : ch'ôma= la digue)

3/ Les marins du moyen âge connaissent et fréquentent encore le Havre d'Olonne, entrée de mer qui s'ouvre du Lac de Tanchet à La Chaume. (Le quartier du Passage est alors sous 20 mètres d'eau)

4/ L'ensablement sur lequel furent bâtis "Les Sables" d'Olonne ne s'est formé qu'à partir du XVIII siècle !!! (la carte topographique de Cassini de Thury (commandée par Louis XV) est formelle : pas de trace de terre ferme de Tanchet à La Chaume...

Je publierai très prochainement cette carte sur le blog (2-3 jours...)

Merci de votre "passage" par ici
à bientôt j'espère
mY

quelques informations complémentaires sur
http://olona.hautetfort.com/archive/2009/01/01/la-digue-et-les-dunes.html

Écrit par : mY | 28/03/2010

Les commentaires sont fermés.