Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2008

On a loupé ça !

La rubrique de Paul Emist.jpgPas beaucoup de bruit autour de l'inauguration de la nouvelle passerelle de la jetée St Nicolas.

Parce que c'est

.

dangereux !

passerelle 2.jpg

 

passelle 3.jpgSur la pointe des pieds. On la refait tous les 200 ans. Ce n'est pas rien comme anniversaire ! Ca sent le patrimoine à plein nez. Le coeur vendéen et tout. Pourtant, l'inauguration de la nouvelle passerelle de la jetée St Nicolas, n'a mobilisé ni les médias, ni le public. Faut dire que la comm était plutôt discrète. Planquée derrière les parasols estivaux, comme pour toutes les nouvelles pas... tendances.

passerelle 4.jpgC'est moche. Faut dire qu'elle est sacrément tarte la nouvelle passerelle ! Du style couloir aux fauves, avec des parapets 30 cm plus haut que la norme parce que c'est dangereux. Adieu les piles pour les pêcheurs. Comment des enfants du pays d'Olonne ont pu laisser faire çà ! Eux-aussi, autrefois ils avaient LEUR PILE, pour pêcher, pour plonger, pour devenir grands.

passerelle 1.jpgLe bar est tout vert. Et que dire de la couleur ! Un beau vert jardin sur fond d'océan. On a tout faux. On n'a pas fait fort sur ce coup-là !  Allez, après tout c'est de notre faute : c'est notre argent et nos élus. La fête populaire ? La grande farandole humaine pour saluer l'ère nouvelle ? Y'a pas eu. Enfin si, un peu de rosé et des gâteaux secs pour les 50 habitués des coups d'épé dans l'eau. Pourtant on a des copains... Couturier par exemple !

passerelle 2 2.jpgDes longs couloirs asseptisés du 1er au 4ème âge. Ouf, elle est dure la new genérazzion : il ne faut pas fumer parce que c'est dangereux. Il ne faut pas boire parce que c'est dangereux. Il ne faut pas faire l'amour parce que c'est dangereux. Il ne faut pas sauter de la pile parce que c'est dangereux. Il ne faut pas mourir, parce que ça rapporte gros, les vieux !

Et nous, nous ne ferons plus vos guerres. Parce que c'est dangereux.

 

mY

(Merci à Gérard Héraud du Journal des Sables pour les photos)

23:28 Publié dans actu | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

En réponse à ma demande, le Journal des Sables m'avait accordé une large place dans ses colonnes pour pousser "un coup de gueule" sur la réalisation spartiate de la passerelle, face au projet démesurément inutile du Remblai. Rendons grâce à la liberté de la presse.

Néanmoins, j'ai choisi de m'auto censurer (jusqu'à septembre) sur un média grand public, à l'époque des vacances. Les touristes ne savent pas que la passerelle est moche. Il la subisse, maintenant, c'est tout. Tout va bien Citizen, tout va bien. Pour le moment on enregistre.

Sur ce site, on n'attend pas qu'il ait fini de pleuvoir pour réparer le toit. On y espère un flux de "gens bien". A l'épreuve des balles. Des gens fiers de bien faire leur métier, des gens contents de gagner aux jeux... aussi.
Ce sera toujours comme ça Nénes.

Écrit par : Forever | 12/08/2008

Les commentaires sont fermés.