Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2009

intelligence et civisme : circulez, il n'y a rien à voir (non plus)

Raleur.jpgLA FUSION : c'est NON !

la faim des mogettes

Les Sables d'Olonne: participation 30 à 40% des électeurs; OUI = 70% NON=30%

Olonne sur Mer : participation 40 à 49% des électeurs; OUI=40% NON=60%

 

agrandir vitesse limitée.jpg

* PS = Je tiens ces chiffres (approximatifs) d'une citoyenne qui sortait d'un centre de dépouillement à 21 heures. Elle venait de passer sa journée à vous attendre dans un bureau de vote pendant que vous regardiez la télévision. Bonne continuation. mY

21:22 Publié dans actu | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Deux conneries (vous faîtes fort)

Aux Sables ça vote bien mais peu
A Olonne ça vote beaucoup mais mal.

Pas près de les faire marcher ensemble les habitants du pays d'Olonne !

Finalement la vraie économie d'échelle, ce sont les castellonais qui l'ont faîte : ils n'auront même pas besoin de se payer des élections. Malins...

Bon allez, après tout ça va nous faire une bonne retraite, dans un endroit TRES, TRES calme.
Bonne nuit.

Écrit par : mY vicomte de Thouars | 28/11/2009

ça foiré.....Il n'y avait pas de concordance entre les 3 Maires......à partir de ce constat , il ne fallait pas faire de vote.......le premier ne se représentera pas ,le second est ambitieux et le troisieme ne veut pas perdre son fauteuil.......sur un autre site j'avais déja ecrit l'histoire qui malheureusement m'a donné raison......AMEN

Écrit par : POP | 29/11/2009

yves

as tu les resultats de la chaume stp
merci

a bientot

valerie

Écrit par : valerie | 30/11/2009

à VALERIE
les médiocres résultats sont dans OUEST-FRANCE !!!!!!!!!!

Écrit par : POP | 30/11/2009

c'est domage que la fusion ne se fasse pas

a bientot

valerie

Écrit par : valerie | 01/12/2009

La fiscalité avait été le motif de la fusion des Sables d'Olonne et de La Chaume en 1754. Pour éviter de payer l'octroi sablais, La Chaume avait été contraint de demander la fusion.
En 2009, il suffisait de rétablir l'octroi aux portes des Sables et l'affaire était réglée ! Dix Euros par Olonnais (forfait journée) pour qu'il puisse pénétrer sur le territoire sablais et le taux du Oui passait à 99 % ! Ou encore 25 Euros avec le pack Les Sables + Vinci : forfait journée Les Sables incluant un forfait 12 heures au parking Vinci !
Bon, plus sérieusement, tous les élus sont ravis, ils vont tous garder leurs petits avantages, sur leur petit territoire, avec leurs petits projets, sur leur petit siège.
Le paradoxe de l'histoire, c'est que les citoyens sablais ont voté majoritairement Oui, tandis que les élus sablais ont généré le Non à Olonne, comme ils l'auraient généré au Château si les Castelolonnais avaient voté dimanche dernier. Tout simplement parce que la fiscalité et l'endettement croissant des Sables d'Olonne effraient les Olonnais et les Castelolonnais !
Conclusion, pour la prochaine fois, Messieurs les élus de tous bords et de toutes paroisses, si vous êtes vraiment pour la fusion, préparez-la sérieusement en assainissant les finances communales et en commençant par uniformiser, dès l'année précédant la consultation, la fiscalité locale en s'alignant sur les taux d'imposition de la commune où l'on paie le moins d'impôts. C'est le B A BA !

Écrit par : laurent noix | 01/12/2009

Les commentaires sont fermés.